Quelle place occupe le jeu dans la vie de l'enfant ?


L'importance du jeu dans la petite enfance
Pourquoi le jeu est-il important pour les enfants ?

De nombreux parents connaissent intuitivement l'importance du jeu dans le développement de l'enfant, mais malgré ses nombreux avantages, nous associons rarement le jeu à l'apprentissage.

Pour la plupart des gens, apprendre implique l'acquisition d'une nouvelle compétence spécifique, comme mémoriser l'alphabet, compter, écrire, etc. Ils pensent souvent que jouer n'est qu'un moyen de s'amuser et n'implique aucun apprentissage réel.

Cependant, selon des études, jouer est un apprentissage. Les enfants apprennent par le biais d'expériences ludiques.

L'importance du jeu dans l'éducation de la petite enfance ne peut être sous-estimée car l'apprentissage par le jeu est essentiel à la croissance de l'enfant.

9 avantages du jeu
1. STIMULER LE DÉVELOPPEMENT PRÉCOCE DU CERVEAU
Le jeu peut favoriser le développement du cerveau de nombreuses façons, notamment en permettant à l'enfant de mieux comprendre le monde et en jetant les bases de la croissance ultérieure du cerveau1.

À la naissance, le cerveau des nourrissons est doté d'une surabondance de connexions entre les cellules cérébrales (synapses). La surproduction de synapses permet aux informations captées au cours des premières années de construire les bases du cerveau.

Un environnement enrichi de jeux, de jeux sensoriels et de jouets fournit les expériences de vie parfaites comme blocs de construction. Le manque de jeu entraîne la perte des connexions neuronales liées au jeu.

Les neuroscientifiques ont découvert que l'enrichissement tel que les jouets, les jeux et le jeu peuvent modifier la chimie du cerveau et le développement de l'enfant. La zone du cerveau associée au traitement cognitif supérieur (le cortex cérébral) peut bénéficier de l'enrichissement environnemental et du jeu des enfants plus que d'autres parties du cerveau2.

2. AMÉLIORER L'INTELLIGENCE
Le jeu précoce joue également un rôle important dans le développement intellectuel de l'enfant.

Une étude de l'université de l'Arkansas montre que le fait de proposer régulièrement des jouets aux nourrissons pour qu'ils jouent avec eux entraîne un QI plus élevé à l'âge de trois ans3. Plus tard, le psychologue Edward Fisher a analysé 46 études réalisées sur le jeu. Il a constaté que le jeu pouvait améliorer le développement cognitif, linguistique et social de l'enfant4,5.

Une fille peint un arc-en-ciel avec sa mère sur une planche de surf - l'importance du jeu dans le développement de l'enfant.
3. SUSCITER LA PENSÉE CRÉATIVE
L'avantage le plus évident du jeu est peut-être qu'il accroît la créativité de l'enfant.

La créativité est étroitement liée à la pensée divergente, qui est le processus de pensée qui explore de nombreuses solutions possibles et génère de nouvelles idées. De nombreuses études ont montré que le jeu est fortement associé à la pensée divergente.

Pour tester cette association dans le cadre d'une étude, les chercheurs ont assigné au hasard 52 enfants, âgés de six à sept ans, à deux activités. Dans la première activité, les enfants copiaient un texte sur un tableau noir. Dans la seconde, les enfants jouaient avec de la pâte à sel6.

Plus tard, tous les enfants ont été invités à réaliser un projet créatif. Un panel de dix juges a constaté que les projets créés par les enfants du groupe de la pâte à sel avaient des qualités créatives plus élevées que ceux de l'autre groupe.

D'autres études ont également associé le jeu libre, en particulier le jeu imaginatif, à une amélioration significative de la pensée divergente7,8.

Le jeu libre ou le jeu indépendant est une forme de jeu non structurée qui encourage les enfants à concevoir leur propre jeu9. Le jeu de simulation exige que l'enfant imagine des scénarios et les mette en scène. La liberté de ces types de jeu permet aux enfants d'être créatifs.

L'imagination alimente la créativité et certaines études ont également montré que les adolescents créatifs ont tendance à avoir eu des amis imaginaires dans leur enfance.

 

4. AMÉLIORER LA COMMUNICATION, LE VOCABULAIRE ET LE LANGAGE
Le lien entre le jeu précoce et les capacités de communication ultérieures est également évident dans la recherche.

Une étude a cherché à comprendre si la communication pouvait bénéficier du jeu. Les chercheurs ont observé ce qui se passait lorsqu'un nourrisson commençait à jouer avec un jouet. Ils ont constaté que si la mère répondait en manipulant et en nommant les jouets, le bébé, lorsqu'il était testé trois mois plus tard, avait de meilleures compétences linguistiques13.

Une autre étude, menée par l'Université de Géorgie, a observé soixante-cinq élèves de maternelle dans leur classe pendant quatre semaines. On a constaté que la présence de jeux, en particulier de jeux dramatiques, permettait de prédire les performances en pré-lecture, en langage et en écriture14.

Le pré-jeu est particulièrement bénéfique car il permet aux jeunes enfants de pratiquer un nouveau vocabulaire lorsqu'ils parlent et essaient de comprendre les autres. Pendant le jeu social, ils réciproquent souvent les mots et les actions des autres pour parvenir à des accords15.

5. PROMOUVOIR LE CONTRÔLE DES IMPULSIONS ET LA RÉGULATION DES ÉMOTIONS
L'autorégulation est l'une des compétences les plus importantes pour la préparation à l'école. Les enfants qui se régulent bien peuvent attendre leur tour, résister à la tentation de prendre les objets des autres enfants, contrôler leurs émotions négatives et persévérer dans les activités difficiles.

Dans une étude néo-zélandaise, des psychologues ont examiné comment les enfants géraient les événements négatifs pendant les jeux de rôles. Ils ont constaté que les enfants qui avaient participé à un plus grand nombre de jeux de rôles avec leurs fournisseurs de soins parvenaient mieux à réguler leurs émotions pour continuer à jouer16,17.

La régulation des émotions est essentielle non seulement pour la réussite scolaire, mais aussi pour les aspects psychosociaux du développement de l'enfant. C'est un facteur prédictif important de la réussite sociale d'un enfant18. À l'âge préscolaire, les enfants qui font preuve d'un meilleur contrôle des émotions sont plus sympathiques et socialement compétents19.

6. DÉVELOPPER LES COMPÉTENCES SOCIALES ET L'EMPATHIE
Le jeu est essentiel pour favoriser le développement social des enfants. Le jeu actif non structuré avec d'autres personnes - y compris les parents, les frères et sœurs et les pairs - est une occasion importante de cultiver les compétences sociales. En jouant, le fait de faire semblant et de négocier avec ses pairs renforce les compétences sociales des enfants20.

Le jeu donne également aux enfants l'occasion d'apprendre l'interaction sociale. En jouant ensemble, les enfants apprennent à coopérer, à suivre les règles, à développer la maîtrise de soi et, plus généralement, à s'entendre avec les autres.

Les psychologues ont découvert que la quantité et la complexité du jeu fantaisiste des enfants d'âge préscolaire permettaient de prédire de manière significative leurs compétences sociales et leur popularité, ainsi que leur activité sociale positive21.

Les enfants qui jouent ont tendance à être plus heureux, mieux adaptés, plus coopératifs et plus populaires auprès de leurs pairs que ceux qui jouent moins.

Les enfants qui jouent plus développent également plus d'empathie, un autre élément essentiel qui fait progresser les compétences sociales. Ces enfants grandissent en ayant une meilleure compréhension des sentiments et des croyances des autres.

7. UNE MEILLEURE SANTÉ PHYSIQUE ET MENTALE
Nous savons déjà que le jeu favorise le développement émotionnel de l'enfant. L'intelligence émotionnelle est vitale pour la résilience et la santé mentale d'un enfant.

Le jeu qui implique des activités physiques favorise également la motricité globale, la force, l'endurance et la santé physique.

8. ENSEIGNER DES LEÇONS DE VIE
Le jeu aide les enfants à développer leur capacité à résoudre des problèmes.

Lorsque les enfants mettent en scène les problèmes de la vie en faisant semblant de jouer, cela les aide à faire face aux difficultés à leur manière. Le jeu offre également aux enfants une occasion sûre de répéter leurs compétences et leurs futurs rôles sociaux.

Lorsque les enfants s'essaient à divers rôles, ils apprennent à adopter des perspectives différentes, ce qui les aidera davantage à faire preuve de pensée.

.RENFORCER LES RELATIONS AVEC LES PERSONNES QUI S'OCCUPENT DE L'ENFANT ET AVEC SES PAIRS
Les parents qui jouent avec leurs enfants créent un lien plus fort avec eux. Même les jeux les plus simples, comme les chasses au trésor, peuvent devenir un moment privilégié pour les parents et les enfants. Ces interactions constituent des expériences de vie positives qui stimulent le développement du cerveau des enfants.

Enfin, les moments heureux et ludiques font partie des cadeaux les plus précieux que nous pouvons offrir à nos enfants.

Réflexions finales sur le jeu

Le jeu étant indispensable au développement de l'enfant, les écoles maternelles basées sur le jeu peuvent offrir un meilleur environnement d'apprentissage que les autres alternatives23. Lorsqu'ils choisissent une école maternelle, les parents doivent prêter attention à la manière dont les cours sont dispensés, à l'utilisation de l'approche "jouer pour apprendre" et à la quantité de jeux libres autorisés. La création d'un foyer Montessori est également une bonne alternative.


Laissez un commentaire